Présentation de 7Peaks, Morgins

Durant la phase de rôdage du nouveau site web, je me permet de piocher à gauche à droite afin de remplir un peu ces rubriques et faire oublier que la moitié des pages n’est pas encore dans un état acceptable. Ceux qui recoivent l’info-lettre de l’ABO Valais auront comme une sensation de déjà-lu lors du parcours de cet article. Mais ce n’est là qu’une illusion de l’esprit!

La brasserie

7peaksAmateurs de bières depuis des années, Robby et son épouse Corinne brassent ce précieux nectar dans la cuisine de leur chalet familial de Morgins avec un système de 20 litres que tout brasseur amateur utilise à son domicile.

Au fil du temps l’idée de produire de la bière artisanale à plus grande échelle a mûri et, un local atypique est trouvé (Piscine du Savolaire).  L’aventure de 7Peaks Brasserie voit ainsi le jour et la société prend forme au mois d’août 2013. Son identité fait référence aux Dents du Midi que l’on peut admirer depuis Morgins.

Munie d’un bagage commercial, Corinne gère tout l’aspect administratif. Robby, quant à lui, amène son savoir-faire et son expérience d’ingénieur industriel pour tout ce qui touche à l’aspect technique, la maintenance, l’amélioration continue et, bien sûr … le brassage !

Le système de brassage a été livré et installé fin décembre 2013. La 1ère bière a pu être ainsi dégustée le vendredi 24 janvier 2014.

A noter que la brasserie était l’une des invitées lors de la Fête de la Bière lors de l’édition 2015. J’ai toujours le décapsuleur qu’ils m’ont offert!

Les Bières

La gamme de biè7peaksbeersres de 7 Peaks comprend pour le moment, dans l’ordre des bouteilles ci-contre, une blonde de type Kölsch, une blanche de type Witbier, une ambrée de type Extra Special Bitter et une West Coast American IPA.

A côté de ces bières permanentes, des bières saisonnières sont brassées, que vous pouvez découvrir sur leur site internet : www.7peaksbrasserie.ch .
Par ailleurs, le lieu de brassage initial étant devenu trop petit, une nouvelle brasserie est en cours d’aménagement et sera opérationnelle sous peu.

Diversity is power

Nick, notre délégué auprès de l’EBCU, m’a récemment transmis la photo ci-dessous. Je cite :

Je mets en annexe une photo que j’ai prise depuis le train (donc pas de bonne qualité, hélas) en entrant en gare de Fribourg: un slogan adéquat sur les murs de brasserie du Cardinal défunte…

Nick

Diversity is power

Ce texte, sur le mur de l’ancienne brasserie fribourgeoise (haha), est étonnament profond. Qui peut nier que de nos jours, la diversité brassicole n’a plus grand chose en commun avec celle d’il y a 15 ans à peine? La preuve, là où il y a quelques temps encore, les grand brasseurs se contentaient de nous matraquer de publicités vantant leur recette unique qui n’a pas changé depuis des centaines d’années et imposaient leur exclusivité aux bars ou festivals (vaux?), même eux ont décidé de jouer la carte de la diversity.

Bon, il l’ont fait à leur sauce, bien entendu. Ils ont commencé par proposer deux (2) bières differentes! Genre une blonde et… Une blonde avec colorant. Puis quand les craft beer commencent à être réclamées, on écrit artisanal quelque part sur la bouteille, on cite l’incroyable amitié qui lie ses maîtres brasseurs, on met un petit coup de E616 afin de lui donner le goût si particulier de l’amitié/originalité/houblon/coolitude (biffez les mentions qui ne correspondent pas) et paf! c’est une bière originale…

Une petite question pour conclure, car il y a un autre aspect de la diversité dont je veux parler. Ou plutôt au sujet duquel je veux écrire. Parce qu’on ne peut pas toujours taper sur les grands. La diversité des brasseurs donc, un autre sujet d’importance! A présent que pratiquement chaque village a sa brasserie et que l’on peut commander tous les houblons, tous les malts, toutes les levures du monde, pourquoi trouve-t-on partout la même IPA?

ABO Novus Labrum

En latin approximatif (langue parlée à partir de 23h-23h30 dans les bars où se réunissent les latinistes), ca doit plus ou moins vouloir dire Nouveau Brassin de l’ABO. En effet, le site web de l’association entamme (enfin) sa mue!

Comme vous pouvez le voir par-ci par-là, ce n’est pas encore fini, mais au moins l’essentiel est là, la Bière! Quoi? Vous n’en avez pas une en main en ce moment! Remediez y au plus vite, car pour ma part, je vais m’ouvrir une bouteille de Mocha IPA de Stone (rien à voir avec Charden).

stone_mocha_logo

Les délais promis ont été tenus, première version du site utilisable à la fin du mois de juillet et une mise en production effective à la fin du mois d’août. Mais comme dit plus haut, c’est encore un travail en cours, donc n’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires ou suggestions!